pompe à chaleur air / air

Les systèmes gainables Inverter ou pompe à chaleur air / air s’installent soit horizontalement dans un faux-plafond, soit dans les combles de votre maison. Ce système permet de chauffer (éventuellement raffraichir) plusieurs pièces d’un même logement. Si vous souhaitez rendre invisibles des systèmes de chauffage et de climatisation, alors le gainable est la solution idéale. Dissimulé dans les faux plafonds ou dans les combles, le gainable Inverter vous garantit un bon niveau de confort de chauffage même par -15°C.

 


Pompe à chaleur air / eau

Au moment où l’augmentation du prix du pétrole et les problématiques environnementales nous conduisent à repenser les systèmes de chauffage, la popularité de la pompe à chaleur ne cesse de croître. Écologique et rentable, elle est devenue aujourd’hui une solution incontournable. Les pompes à chaleur aérothermiques utilisent les calories gratuites contenues dans l’air extérieur pour chauffer ou rafraîchir votre logement et au besoin, produire de l’eau chaude sanitaire. C’est un choix à la fois économique et écologique pour réaliser d’importantes économies d’énergies tout en respectant l’environnement. Pour des projets en neuf, les pompes à chaleur s’adaptent à votre logement avec des solutions duo qui intègrent le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire et des solutions dédiées chauffage uniquement. Pour des projets en rénovation, plusieurs solutions sont possibles. Pompe à chaleur en relève de chaudière ou en remplacement de votre chaudière par une pompe à chaleur haute température.

 


Géothermie

Les pompes à chaleur géothermiques utilisent les calories gratuites contenues dans la terre pour chauffer ou rafraîchir votre logement et au besoin, produire de l’eau chaude sanitaire. C’est un choix à la fois économique et écologique pour réaliser les plus importantes économies d’énergies tout en respectant, plus que jamais,  l’environnement. Le captage horizontal : La pompe à chaleur puise son énérgie dans le sol à travers des capteurs enterrés à une profondeur de 80 cm. Il faut prévoir une superficie exploitable sur votre terrain égale à 1.5 fois la surface à chauffer. Le captage sur eau de nappe : La pompe à chaleur puise son énérgie dans l'eau d'une nappe à travers 2 puits : 1 puit d'absorption et 1 puit de rejet dans la source d'eau. La mise en oeuvre d'un forage et d'une pompe immergée sont nécessaires. L'entreprise de forage doit pouvoir s'engager sur un débit constant pour la pérennité de l'installation. Le captage vertical : La pompe à chaleur puise son énérgie dans le sol à travers des sondes géothermiques de profondeur inférieure à 100 ml. La mise en oeuvre des sondes est à prévoir par une entreprise de forage spécialisée et certifiée QUALIFORAGE.


Pompe à chaleur hybrides

Ces générateurs sont utilisés en rénovation lorsque la puissance seule d'une pompe à chaleur ne suffit pas, ou lorsque la T° nécessaire dans les emetteurs (type radiateurs) dépasse 65°C. La pompe à chaleur Aérothermie Inverter est alors fournie avec relève de chaudière gaz ou fioul intégrée. Simplicité et rapidité d’installation, compact et silencieux, ces générateurs embarque des PAC jusqu'à 16 KW et des bruleurs fioul ou gaz jusqu'à 25 KW. Un départ d'eau jusqu'à 80°C permet de gérer l’ensemble des besoins en chauffage et eau chaude de votre habitation.

 


Les chaudières gaz à condensation

Les chaudières Basse Température à condensation reste une solution simple, avantageuse et en accord avec la RT 20012 pour une population et des logements bénéficiant du gaz de ville en milieu urbain ou péri-urbain. Les chaudières Basse Température sont des chaudières à Haut Rendement dépassant les 90%. Elles sont susceptibles de fonctionner à des températures moyennes de l'ordre 30 à 50°C permettant de maîtriser au mieux l'apport de chaleur aux émetteurs, limiter les pertes de la chaudière et optimiser la consommation d'énergie. A condensation, le principe de ces chaudières est de récupérer la chaleur contenue dans les fumées. Les fumées sont refroidies en passant dans une zone d’échange et la vapeur d’eau contenue dans les fumées va alors passer de l’état gazeux à l’état liquide (phénomène de condensation) libérant ainsi de l’énergie. On estime qu’il est possible de récupérer environ 10% d’énergie supplémentaire.

 


Les poêles à bois

 

Agréable, écologique et performant, le chauffage au bois a beaucoup changé. La nouvelle génération d'appareils est en effet très efficace, propre, non polluante. Ce mode de chauffage peut être utilisé pour toute la maison ou bien en complément d'un autre chauffage. Les combustibles utilisés sont généralement issus de produits de récupération de la filière bois. On distingue : Les poêles à bûches généralement sans inertie et fonctionnant particulièrement mal au ralenti. Leur rendement est faible et leur autonomie est limitée à environ 5 heures. Des poêles à granulés compactés : les granulés sont amenés automatiquement par une vis depuis le fond du réservoir jusqu'au foyer ce qui permet d'obtenir une autonomie de 8,5 heures à plein régime à plusieurs jours à bas régime. La chaleur est diffusée principalement par rayonnement à travers la masse du poêle et par convection à travers le système de ventilation. Les poêles à granulés sont régulés à l'aide d'un thermostat, des sondes de température et généralement d'un microprocesseur.



 


©2018   |    Contact    |    Réalisation Galets Bleus Web   |